Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2011 2 15 /02 /février /2011 11:10

  Nous aurions pu écrire un long article sur les événements récents en Tunisie et saluer par la même occasion nos camarades de l'Union Générale des Travailleurs Tunisiens, organisation qui a joué un rôle majeur dans la conduite de cette révolution "responsable". Le peuple tunisien semble, en effet, investi et pénétré de l'idée "que cette révolution leur confère une responsabilité pour eux , leurs enfants et les peuples alentours". On connaît la suite, l'Algérie, l'Egypte, le Yémen, ces peuples aspirent à plus de Liberté et de Démocratie. La situation politique et stratégique des Etats est en train de changer sur le pourtour méditerranéen et au Moyen-Orient. Il est plus que temps … 

 

 

            Nous aurions pu également faire une analyse pointue et un bilan du mouvement social des retraites.

Mouvement qui a permis, entres autres, le brassage des idées et des personnes, du Public et du Privé, l'occasion de se connaître et de se reconnaître entre manifestants et militants de diverses organisations, de permettre à SUD/SOLIDAIRES de prendre sa  place  au sein de l'intersyndicale nationale avec une position claire  d'appel à la grève générale mais aussi et surtout  de préparer les mobilisations à venir. Un fort et profond sentiment d'injustice animait cette lutte contre la réforme des retraites, sentiment d'injustice relié à une inégale répartition des richesses. La situation est dure pour de plus en plus de personnes et dans le même temps, certaines catégories s'en tirent plutôt bien. Le système économique libéral, axé uniquement sur la recherche de profit pour le profit, ne garantit plus un minimum de solidarité qui fait société.

Un certain nombre de personnes ne sont pas résignés à  accepter cette politique libérale .Ne serait-il pas possible d'attacher de nouveaux  droits au salariat , au lieu de déconstruire systématiquement  tous les acquis du salariat ?

 

            Nous aurions pu également interroger la réforme de la Justice destinée à étouffer les affaires, évoquer le projet de loi liberticide confiant les fonctions de police à des milices de citoyens armés et formés pendant quinze jours …

 

            Mais nous avons choisi d'aborder, ici, les questions  qui vous concernent au quotidien  sur vos lieux de travail.

Pourquoi ce choix ? Parce que c'est à partir de l'échelon local que débute le traitement égalitaire du citoyen.

Notre collectivité a choisi "d'adapter l'organisation du Conseil Général aux territoires calqués sur les Pays" au nom de " l'efficacité", de la" réactivité" plus adaptés aux attentes parfois différentes des territoires.

Pourquoi pas, c'est un choix politique. Mais,il est alors important de regarder les conséquences pour les personnels et les utilisateurs du service public.

 

Les agents départementaux  voient, pour la plupart, leurs conditions de travail se dégrader.

Les moyens mis à leur disposition ne leur permettent pas ou plus d'assurer leurs missions de service public dans de bonnes conditions. Cela génère, ce que d'aucuns, appellent de la  "souffrance au travail".

En effet, les agent sont obligés de faire le grand écart entre leur conception du Service Public et les moyens mis en œuvre pour y répondre. Quant aux citoyen, usager du service public, ni interrogé, ni consulté il se rend pourtant compte, à son détriment, de certains changements, par exemple, des délais d'attentes allongés.

De plus le gain de temps pour l'attribution  des aides financières aux personnes est loin d'être évident

"Redéploiement de postes obligent ", mais de quels moyens disposent-ils pour se faire entendre ? Si ce n'est le bulletin de vote ?

 

Notre syndicat reste très vigilant sur l'évolution du service public départemental et des moyens qui lui sont attribués pour répondre à la demande des citoyens. Nous faisons régulièrement part dans les instances paritaires des questions sur l'évolution des missions et des conditions de travail, nous interpellons nos élus politiques sur leurs choix et les conséquences sur les missions du service public, les moyens qui sont affectés et les conditions de travail des agents.

Notre rôle, en tant que syndicat de lutte et de transformation sociale, est de soutenir les personnels dans leurs revendications, la défense des  postes et l'amélioration de leurs conditions de travail. Mais aussi de les accompagner dans les mobilisations, souvent en intersyndicale. Car, nous pensons que plus nombreux, nous sommes plus forts.

 

L'actualité touche aujourd'hui le LDA, au travers des questions de sécurité, mais aussi d'un futur projet de GIP (Groupement d'Intérêt Publique), les collèges, les CSD, la DID, les routes…

Nous en parlerons plus précisément dans d'autres articles.

 

D'autres services nous sollicitent car à SUD collectivités territoriales, nous préférons voir les salariés debout , c'est une question de dignité ….

Alors, n'hésitez pas à nous contacter et laisser un message sur les répondeurs car pour la plupart, nous avons conservé un temps de travail

Partager cet article

Repost 0
Published by sudct22.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

sudct22.over-blog.com

logo vent sud modif

Un autre Monde

Avec SUD, faites le choix du syndicalisme de transformation sociale!

Le Syndicat des Collectivités Territoriales des CÔTES d'ARMOR                                      

LOGO FD SUDCT6, Place du général de Gaulle

22000 Saint Brieuc

 

 

 

Tél: 02 96 62 50 83 

portable: 06 37 86 96 74

Fax: 02 96 62 50 84

Mail: --syndicatsudctarmor@cg22.fr

Vous pouvez venir nous voir ou nous contacter au local les mardi, jeudi et vendredi