Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 septembre 2015 1 21 /09 /septembre /2015 11:16

En ce début de mandature politique, le syndicat SUD souhaite réaffirmer son indépendance et la continuité de son action syndicale au sein du Conseil départemental 22.

L'histoire syndicale de notre pays est marquée par la division. Division souvent due au manque d'indépendance du syndicalisme vis à vis des partis politiques, des pouvoirs publics ou du patronat l'un des facteurs des défaites sociales de ces dernières années.L'urgence aujourd'hui est de construire des convergences à partir des revendications des salariés sans y perdre notre âme.Nous ne pouvons ignorer les évolutions du mouvement syndical et en particulier le choix d'une partie du syndicalisme d'abandonner la construction des rapports de forces pour un syndicalisme d'accompagnement du libéralisme.Nous travaillerons avec ceux qui seront dans la construction de ces rapports de force pour la défense du service public.

Jamais les services publics n'auront subit d'attaques aussi dévastatrices que ces dernières années : la droite avec la Réforme Générale des Politiques Publiques (RGPP) et la gauche avec la Maîtrise de l'Action Publique (MAP) qui ont supprimé des milliers d'emplois à l'Etat, dans la Fonction publique Hospitalière et s'attaquent à présent aux collectivités territoriales en diminuant les dotations.Les gouvernements successifs ont choisi de remettre en cause les services publics, de généraliser la concurrence, de privatiser. L'ouverture à la concurrence des services publics attaquent les logiques de redistribution sociale et géographique garantes d'une société de justice et d'égalité. Les services publics doivent être soustraits à la logique de marché : ils doivent permettre un plein accès aux services rendus,dans le respect des principes d'égalité,de solidarité, de continuité territoriale.« Nous attendons le résultat des audits » clame régulièrement les élus de la nouvelle majorité, maxime reprise en cœur par une partie de l'encadrement. Pour autant, l'administration anticipe déjà sur les diminutions de postes !!! Un regard attentif sur l'organisation des services est nécessaire, et nous l'avions déjà porté à la connaissance de la précédente majorité départementale.Cependant, cette attention ne doit pas être motivée que par des questions de réduction des coûts de fonctionnement.

Penser qualité des conditions de travail des agents est un gage de qualité de service rendu aux costarmoricains. Il ne faut pas être grand clerc pour deviner qu'on va nous demander de nous serrer la ceinture d'un cran . Les conditions de travail se sont dégradées .Demander un effort supplémentaire et la cocotte va exploser !

A SUD, nous avons entendu le ras le bol et seront présents lors des mobilisations à venir car nous pensons qu'il est encore possible de construire un monde meilleur et plus juste.

Repost 0
Published by sudct22.over-blog.com
commenter cet article
18 juin 2015 4 18 /06 /juin /2015 09:36

L’objet du TAFTA est d’instaurer un marché unique entre l’union européenne et les États-Unis. Ce marché représentera près de 50 % du commerce mondial. Il s’agit, dans l’optique des ses initiateurs, de contrer les pays concurrents (Brésil, Russie, Inde, Chine) et de s’assurer une position dominante.

L’argument invoqué, plus d’emploi et plus de richesse, est le même que celui invoqué lors de l’instauration du marché unique européen (plus de chômage, précarité accrue, baisse des salaires). Qui dit marche unique pour ses apôtres signifie harmonisation des normes sociales, commerciales, alimentaires et environnementales. Au nom de la fameuse concurrence libre et non faussée, par exemple, une multinationale pourra attaquer un appel d’offre d’une collectivité qui préciserait que pour la cantine les repas doivent être confectionnés avec des produits bio ou bien qui attaquerait des maires qui prendraient position contre le forage des gaz de schiste.

Le gouvernement français se montrant particulièrement favorable à ce traité souhaite continuer les négociations sans consultation parlementaire et regrette que le congrès américain puisse se prononcer; ce qui assurerait une certaine publicité des débats et ralentirait la négociation.Ou est la démocratie ?

La négociation de cet accord se fait sans aucun contrôle des parlements des pays de l’union européenne, les négociateurs invoquant le secret des affaires. D’autre part, il est à noter que les négociateurs sont liés pour beaucoup d’entre eux aux multinationales et sont donc juges et parties. Dispositif encore plus inquiétant, les litiges concernant l’application du TAFTA seront arbitrés par un tribunal arbitral privé. Les multinationales seront aussi juges et parties. Dans le traité similaire (ALENA) liant le Mexique, le Canada et les États-Unis; le Canada est allé 33 fois devant ce tribunal pour défendre ses intérêts et a perdu 33 fois.

SUD CT 22 vous invite à rejoindre les collectifs locaux anti–TAFTA et a alerter le plus largement autour de vous de la menace que représente celui-ci.

Repost 0
Published by sudct22.over-blog.com
commenter cet article
10 avril 2015 5 10 /04 /avril /2015 15:30

 

Et défendre nos emplois !

12 millions de dotations de l'État en moins pour le conseil départemental conduisent à la suppression des missions et à la dégradation des conditions de travail.

La Fonction Publique Territoriale passe en mode dégradé …

« On ne doit pas dire : on ne peut pas faire mais on ne sait pas faire ! » voilà les consignes que les agents doivent suivre !!!!!!!!!!

 

• Social : augmentation de la charge de travail, plus de précarité = plus d'usagers en difficulté situations sociales dégradées

• Services centraux (DIE, DSIRU, DGEC… Etc.), réorganisation sauvage des services, abandon de certaines missions de services publics

• Collèges : on demande aux agents de travailler à flux tendu : dégradation de la qualité des services de restauration, de l'entretien des locaux ou de l'accueil des élèves …

• Routes: casse des services d'entretien du réseau routier désorganisation et baisse du service à l'usager

• Stop à la précarité ! De vrais emplois et de vrais salaires pour les agents en CDD, en contrat d'avenir, en CAE.

Les Maisons du Département renforcent les inégalités territoriales entre citoyens: les moyens, les pratiques, les budgets diffèrent d'un territoire à l'autre, d'une commune à l'autre.

Tous les services connaissent une dégradation des conditions de travail, demain serons nous toutes et tous en risques psycho-sociaux ?

Nous devons réagir pour mettre un terme à la régression sociale et au saccage du service public.

Agents du Conseil départemental des Côtes-d'Armor titulaires et non titulaires !

Le 9 avril faisons grève et manifestons pour imposer d'autres choix manifestation nationale à Paris et Rassemblement départemental à Saint-Brieuc à 10h30 parc des promenades

 

 

Trois bonnes raisons de se mobiliser le 09 avril :

  1. Développer et améliorer les missions de service public.

2. Améliorer les conditions de travail et la reconnaissance professionnelle par la revalorisation des carrières et des salaires

3. Faire reculer le gouvernement sur la loi Macron et exiger une rupture avec les politiques d'austérité qui nous mènent dans le mur.

La crise, c'est eux! La solution, c'est nous!

Journée interprofessionnelle d'action et de grève unitaire

Repost 0
Published by sudct22.over-blog.com
commenter cet article
13 janvier 2015 2 13 /01 /janvier /2015 15:12

CHARLIE

Repost 0
Published by sudct22.over-blog.com
commenter cet article
13 janvier 2015 2 13 /01 /janvier /2015 14:46

 drapeaux solidaire 2

 

 

Le syndicat SUD CT 22 en cette Nouvelle Année vous souhaite tous ses meilleurs vœux.

 

L'année s'est terminée sur une bonne note pour notre syndicat renforçant notre légitimité.

Nous remercions encore tous les agents qui nous ont fait confiance lors des dernières élections.

 

Cette Année 2015, sera une année de grands changements institutionnels : élection départementale, réformes territoriales...

 

Nous vous souhaitons une année combative, résolue et enthousiaste, une année de progrès et de victoires dans nos luttes.

 

Des luttes, d’un syndicalisme offensif mené de pair avec les organisations syndicales qui n’ont pas perdues l’esprit du progrès social, qui ne cosignent pas les régressions sociales

 

2015 sera ce que nous en ferons...

 

Repost 0
Published by sudct22.over-blog.com
commenter cet article
8 décembre 2014 1 08 /12 /décembre /2014 13:28

 

ELECTIONS PROFESSIONNELLES: SUD devient  la seconde organisation syndicale du Conseil Général des Cotes d'Armor

 

 

Nous remercions les agents qui nous ont fait confiance, ce vote renforce notre légitimité. Fort de ces votes, nous ferons entendre vos revendications.

Pourquoi ne pas dire notre satisfaction de passer de la troisième place en 2008 à la seconde place en 2014 en nombre de voix. Pour SUD c'est un succès, minimisé par la propagande diffusée sur le système d'information de la collectivité puisqu'il est écrit que SUD se maintient globalement.

Notre progression incontestable ennuierait-elle quelques personnes? Notre seconde place en Comité Technique (CT) derrière la CGT et notre première place en CAP B signifient que notre action est reconnue dans la collectivité, que nous apportons au débat, que nos idées progressent et c'est bien cela l'essentiel.

Notre progression, c'est la confirmation que nous devons continuer à pratiquer un syndicalisme de terrain proche des agents et de leurs problèmes au quotidien. Problèmes de réorganisation dans les services, difficultés avec la hiérarchie ou les collègues, toutes les questions qui concernent les salariés. Aujourd'hui SUD est présent sur de nombreux dossiers. Ce qui limitaient nos actions, ce n'est pas l'absence de détermination et de motivation mais parfois le manque de moyens pour les mener à bien. C'est le résultat des élections au Comité techniqueT qui détermine la répartition du droit syndical dans la collectivité et notre présence au Comité d'Hygiène de Sécurité et des Conditions de Travail. Nous espérons un peu plus de temps syndical pour travailler. Nous vous remercions de nous avoir fait confiance. Une des caractéristiques de notre équipe syndicale est de conserver un pied dans le monde du travail afin de ne pas devenir des «spécialistes» ou des permanents syndicaux déconnectés de la réalité. Cela n'est pas toujours simple à négocier dans les services. Nous devons faire reconnaître ce temps par la collectivité et le faire compenser afin que les collègues qui sont sur le terrain en notre absence ne soient pas pénalisés.

SUD est un syndicat fondé sur l'expression, la mobilisation et la construction d'un rapport de force favorable aux personnels, il met son outil syndical à votre service.

Pour SUD, le combat continue ...

 

Repost 0
Published by sudct22.over-blog.com
commenter cet article
24 septembre 2014 3 24 /09 /septembre /2014 17:09

OU COMPRENDRE« LE NOUVEAU MANAGEMENT »

 

Tel est le titre du film de Yannis YOULOUNTAS réalisateur franco-grec. Ce titre reprend le slogan graphité partout sur les murs des villes, les rochers des campagnes, les panneaux publicitaires. Ce slogan est un des symboles de cette révolte et de la concrétisation des utopies, au crépuscule d'une Europe qui s'enfonce dans la tyrannie économique. Dans ce pays en crise se construit un autre modèle économique plus soucieux de l'Homme et de l'environnement.

Ce slogan nous le reprenons à notre compte. Le « new management ou nouveau management » rentre dans la gestion des « ressources humaines » des collectivités territoriales et conduit insidieusement à cette forme de soumission. Il casse les solidarités et la notion de métier, il individualise à outrance la gestion des personnels.

  On vous explique  

Après la mise en place du Taylorisme, nos patrons ont décidé de s'attaquer aux collectifs de travail, collectifs qu'ils estimaient être un frein à une « bonne gestion des personnels ».

Les horaires variables, la polyvalence des tâches, l'individualisation des primes, la mise en place de la notation/évaluation, de l'entretien avec des objectifs personnalisés, le déroulement de carrière à la carte, tout se met en place pour individualiser et diviser les salariés.

Exit la solidarité puisque mon collègue devient un concurrent dont je me méfie. Le salarié qui avait un métier avec ses points de repères, son identité et parfois sa déontologie devient alors un pion interchangeable qui doit se conformer aux attentes de l'employeur.

Ce management s'attaque aux métiers : à l'hôpital par exemple, ce sont des administratifs qui expliquent aux médecins et infirmiers comment travailler!  De même dans le secteur social.

 Dans d'autres secteurs, c'est la démarche qualité qui prend la main sur le métier. Il existe tellement de procédures que l'on finit par oublier le sens du travail.  

Un autre aspect de ce nouveau management est son aspect « psychologisant », il joue en effet sur le versant émotionnel, on vise la subjectivité et l'affect.

Les Directeurs de « ressources humaines » deviennent bienveillants à condition que les agents fassent ce qu'on leur dit de faire.

Tant que le salarié se soumet, courbe la tête et joue le jeu, tout va bien mais le jour où il commence à rechigner, il devient alors la cible de sa hiérarchie et parfois de ses collègues.

Et comme il s'est isolé car il a parfois joué le jeu et accepter les bénéfices proposés (avancement, primes), il devient alors le jouet de la maltraitance et cela peut mal se terminer.

Les cadres sont parfois pris dans ces nouvelles techniques qu'on leur applique et qu'ils appliquent à leur tour. Dans notre collectivité, les formations de management sont largement financés et ce n'est pas un hasard si notre ancienne DGS a rejoint l'école des Cadres du CNFPT!

 

Nous remercions Mme Danielle LINHART, sociologue de ses apports précieux. Le rôle de notre syndicat est de vous apporter ces informations.

 

 

Alors, n'oubliez pas :

 LE 4 DECEMBRE 2014

 

VOTEZ POUR UN SYNDICALISME DIFFERENT

 

POUR UN SYNDICALISME D'ACTION ET DE REFLEXION

 

QUI VOUS AIDE AUSSI A DECRYPTER LE MONDE DU TRAVAIL

ET A LE TRANSFORMER.

 

 

Suivez lien youtube pour voie le film de Yannis YOULOUNTAS:  link

  

  



 

Repost 0
Published by sudct22.over-blog.com
commenter cet article
30 janvier 2014 4 30 /01 /janvier /2014 16:10

Voeux 2014

Repost 0
Published by sudct22.over-blog.com
commenter cet article
30 janvier 2014 4 30 /01 /janvier /2014 15:39

le-role-du-manager-dans-l-rsquo-entreprise 

Lorsque des représentants de l'encadrement se rendent à Lyon en décembre lors des journées du CNFPT sur le management, c'est donner un message clair de la volonté de poursuivre l'installation de ces techniques dans nos services.

 Alors que des entreprises Privées passent à d'autres systèmes de travail plus coopératifs, utilisant les compétences des agents, notre collectivité poursuit son entreprise d'installation de ces techniques destructrices.  

On en arrive à des comportements inadaptés: un agent se plaint auprès de son chef de service d'une surcharge de travail liée à une suppression de poste, le chef de service lui répond en application du stage de formation aux techniques de management: «Vous pourriez si vous ne parvenez pas à faire votre travail, allez voir un psychologue».

 

harcelement

 

psychologie1

 

 

 

 

 

 

 

Le défaut de moyens devient alors un problème individuel, l'agent devient alors LE coupable, on passe d'un problème d'organisation du travail déterminée et pensée par un système managériale à la culpabilisation de l'individu. CQFD!

Les techniques de management se sont développées au CG 22 à l'image de toutes les collectivités territoriales et, ont prouvé leur toxicité pour le personnel et pour la qualité du service.

C'est la raison pour laquelle SUDCT22 se positionne contre ce type de gestion du personnel.

Vous dites: "management", SUDCT22 dit: "dégradation des conditions de travail".

Vous pensez capital et rentabilité, SUDCT22 pense qualité du service public et égalité des usagers.

Vous imposez la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences, SUDCT22 s'intéresse à l'humain qui les exerce.

Vous formez des managers, SUDCT22 entend la souffrance des agents.

Vous imposez des objectifs en terme d'optimisation des coûts, SUDCT22 résiste à la casse du statut et du service public.

Vous privilégiez la compétition entre les agents, SUDCT22 défend le collectif de travail

Vous pensez "clients", SUDCT22 parle d'usagers.

Dans un souci de bon fonctionnement du service public qui est notre bien commun, nous revendiquons dans l'intérêt général, une véritable gestion du personnel non pathogène, centrée sur l'humain, dans le respect du statut.

 

SUDCT22 EXIGE UN ARRET DE LA CASSE DU SEVICE PUBLIC

QUI NE PEUT ETRE UNE MARCHANDISE ET NE PEUT ETRE RENTABLE   imagesCAQQUDI9

Repost 0
Published by sudct22.over-blog.com
commenter cet article
14 janvier 2014 2 14 /01 /janvier /2014 11:19

 

Déclaration du Syndicat SUD CT 

 

Monsieur Le Président,

Depuis Juillet dernier, suite aux mouvements de revendications des personnels de mai et juin, vous avez proposé aux organisations syndicales l'entrée dans une « mécanique » de négociations sociales.

A deux reprises, les représentants du syndicat SUD ont quitté la table des négociations.

Une première fois, le 4 Octobre dans le groupe "Mieux comprendre l'absentéisme", les représentants de l'administration ont alors nié le fait qu'une part de l'absentéisme pouvait trouver son origine dans l'organisation du travail.

 

La seconde fois, le 16 Octobre, lors de la réunion sur les référents RH.

 

SUD n'a pas quitté ces négociations sur un coup de tête ou par légèreté. Cette rupture des négociations s'appuie sur une véritable analyse de la situation. Notre position est en lien avec la défense des services publics et des personnels.

 

Lors de la présentation du budget, vous avez fait état d'une situation budgétaire pouvant conduire à une cessation de paiement. Au lieu d'affirmer une politique de gauche avec une meilleure répartition des richesses, vous êtes dans le renoncement économique et dans la poursuite de la politique de la droite au travers de la Maîtrise de l'action publique (MAP), digne continuation de la Réforme Générale des Politiques Publiques et obligez toujours les mêmes "à se serrer la ceinture".

Les fonctionnaires ont bien compris que le changement promis ne se concrétiserait pas. L'article de Ouest-France dans lequel vous vous félicitez de la bonne gestion des comptes malgré les mouvements sociaux est une erreur politique assimilable à de la provocation et marque le mépris pour les salariés et les organisations syndicales en négociation.

De plus, pendant que nous défendions autour de la table, les intérêts des salariés, vous décidiez de l'application de l'augmentation du prix du repas des agents des collèges. Augmentation décidée sans concertation et c'est le comble, destinée pour une part, à financer l'action sociale des familles des élèves en difficulté ! Comment croyez-vous que réagissent les collègues qui devront pour déjeuner sur place débourser 100 euros par mois alors qu'ils se doivent d'intervenir

sur place dans les collèges ?

Les élus départementaux participent-ils à l'effort collectif en payant leurs repas lors des sessions du Conseil Général ?

Et qu'en est-il des personnels du LDA ?(Laboratoire Départemental d'Analyse)  Ces personnels que l'on menace de mettre à disposition du Centre de Gestion s'ils ne signent pas leur mise à disposition . Quelle garantie donnez-vous au maintien de l'emploi public au sein du futur GIP ? (Groupement d'Intérêt Public) Nous n'avons toujours pas de réponses satisfaisantes.

 

Dans tous les secteurs, social, routes, collèges, administratifs, les motifs de mécontentement voire de colère sont nombreux d'autant plus nombreux que vous n'avez pas répondu aux revendications des agents.

 

Monsieur Le Président nous ne souhaitons pas participer à ce simulacre de négociations. Pendant que vous nous occupez autour de la table, le processus de démantèlement du service public se poursuit au sein de la collectivité.

Nous refusons de participer à la mise en place d'une organisation aggravant les conditions de travail des agents.

Nous refusons de cautionner une politique pénalisant les agents des collèges, du LDA, et des services.

Les dés sont pipés, le dialogue n'existe pas , nous sommes dans le faire semblant, l'absence des élus dans les groupes de travail montre un réel manque de dialogue.

Nous pensons que toutes les décisions et orientations sont déjà prises.

 

Nous ne voulons pas être les complices de la régression sociale, nous n'accompagnerons pas la casse du service public diligentée par les directives européennes.

 

 

 

cours des comptes

 

 

 

Repost 0
Published by sudct22.over-blog.com
commenter cet article

sudct22.over-blog.com

logo vent sud modif

Un autre Monde

Avec SUD, faites le choix du syndicalisme de transformation sociale!

Le Syndicat des Collectivités Territoriales des CÔTES d'ARMOR                                      

LOGO FD SUDCT6, Place du général de Gaulle

22000 Saint Brieuc

 

 

 

Tél: 02 96 62 50 83 

portable: 06 37 86 96 74

Fax: 02 96 62 50 84

Mail: --syndicatsudctarmor@cg22.fr

Vous pouvez venir nous voir ou nous contacter au local les mardi, jeudi et vendredi